Mont Blanc à Skis (Mai 2005) Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

 

Mont Blanc à skis

du 12 au 16 mai

Esprit: les survivants

4 jours / 8 personnes
niveau technique: ****
niveau physique: *****
GO: François Perrin

Pour les accros de la haute montagne et de l'effort.

 

 Image


Programme

Jeudi 12 mai
   – Départ pour Chamonix en voiture depuis Paris.
   – A Chamonix, logement Au Coin de Bois (chez François).
Vendredi 13 mai
   – Acclimatation dans la Vallée Blanche depuis l’Aiguille du Midi (3848 m).
   – Retour à Chamonix - Logement Au Coin de Bois.
Samedi 14 mai
   – Départ en matinée pour le Refuge des Grands Mulets (3051 m) par le Plan de l’Aiguille (2310 m).
   – Nuit au refuge des Grands Mulets (gardé).
Dimanche 15 mai
   – Départ 4h du matin pour le Dôme du Goûter (4304 m) par l’Arête Nord du Dôme (AD à la montée, D à la
descente, 1250 m+, 40°/45° sur 400m).
   – Du sommet du Dôme du Goûter, descente vers le Refuge du Goûter (3950 m).
   – Nuit au refuge du Goûter (non gardé).
Lundi 16 mai
   – Départ 4h du matin pour le Mont-Blanc (4810 m) par le Dôme du Goûter et l’Arête des Bosses (PD, 900 m+).
   – Du sommet, descente par l’Arête Nord du Dôme du Goûter si en condition, sinon descente directe sur les
Grands Mulets (TBSA).
   – Retour à Chamonix par le Plan de l’Aiguille.
   – Départ pour Paris en voiture.


Le Mont-Blanc

Le Mont Blanc à ski reste une course longue et engagée surtout en raison de son altitude, mais ausside son terrain glacière exposé (crevasses, chute de séracs). Conscient de ces difficultés, le Pubard pourra justifier ses motivations dans cette course exceptionnelle : la plus haute, l’une des plus belles, l’une des plus engagées.
Refuge des Grands Mulets (3051 m, PD, départ 2310 m, 800 m +, 60 m -, 3h)
De Chamonix, monter au Plan de l’Aiguille (téléphérique), puis traverser sous la face nord de l’Aiguille du Midi jusqu’à une sorte de balcon au dessus de la gare de l’ancien téléphérique des Glaciers. De ce promontoire, la première difficulté est de descendre en traversant vers le Glacier des Bossons. Selon l’état de la neige et des traces, on décide d’enlever ou non les peaux de phoque. Traverser au niveau de la Jonction, remonter en lacets par la langue glacière (raide au début) sous le refuge des Grands Mulets. Laisser les skis sous le rocher et gagner le refuge en suivant les câbles...

L’arête nord du Dôme du Goûter

Itinéraire nord très esthétique, qui mériterait d’être parcouru plus souvent, aussi bien l’été qu’à ski de printemps. Il permet de plus d’éviter les risques objectifs de la voie normale du Petit Plateau. La descente est aérienne sans être vraiment extrême et demeure l’une des plus impressionnantes du Mont-Blanc. Le magnifique sommet du Dôme du Goûter avec ses 4304 m souffre de la concurrence de son illustre voisin, mais l’on ne doit pas oublier qu’il mérite d’être un objectif à lui seul, surtout par cette directe au sommet qu’est l’Arête nord.
Dôme du Goûter, Arête Nord (4304 m, D, départ 2310 m, 1250 m +, 400 m -, 7h).
 Depuis le refuge, s’élever par l ’itinéraire du Mont Blanc vers le pied de l’arête nord en contournant largement à partir de 3150 m. La large croupe se rétrécit (rimaye) et oblige au cramponnage sur plus de 300m de dénivellation
pour atteindre la pointe Bravais (4057 m), située en haut de l’arête. De là, une petite heure d’ascension est nécessaire pour le sommet du Dôme. Quand l’itinéraire a été reconnu à la montée, la descente ne pose pas de problèmes...

L’horaire...

Dans ce programme, le plus difficile est de respecter les horaires ! Départ du Plan de l ’Aiguille avant 10h le matin, passage sous l’Aiguille avant 13h, idem au retour, sommet vers 9h et retour vers 12h. Pour cela, on vous a prévu la nuit au refuge du Goûter !
Mont Blanc, Arête des Bosses (4810 m, PD, départ 3950 m, 900 m +, 2000 m -, 7h). Depuis le refuge, s’élever par les pentes ouest du Dôme du Goûter pour rejoindre l’abri Vallot. Rejoindre le sommet du Mont Blanc par l’arête des bosses.
En fonction des conditions rencontrées à la montée, descente par l’arête nord du Dôme ou départ en face nord et retour
direct par le Petit Plateau et le Grands Plateau aux Grands Mulets.
Le tout est bien sur conditionné par la météo.

Matériel

Location Haute Route :
   – Skis de randonnée et chaussures randonnée
   – Arva, pelle, sonde
   – Crampons, piolet légers
A prendre avec nous pour la montée :
   – Tout doit pouvoir tenir dans un 50 litres max !
   – Baudrier, 1 descendeur, 2 mousquetons à vis, 1 longe.
   – Vêtements chauds : sous-vêtements techniques, polaire, gore tex (pantalon et veste avec capuche), gants très chauds, bonnet passe montagne, une doudoune sera la bienvenue…
   – Un masque de ski
   – Thermos, une gamelle, couteau, fourchette, cuillère.
   – Petit sac de couchage (700 gr)
   – Couverture survie et trousse de secours version super light

Encadrement et budget


Groupe de 8 personnes autonomes en montagne.
Un guide dans la Vallée Blanche le 13 mai pour l ’acclimatation
Deux guides pour le Mont Blanc les 14, 15 et 16 mai.
Tarif comprend :
   – Assurance MontagnePub et encadrement par les guides (sous la responsabilité de Michel Bordet),
   – le transport Paris / Chamonix A/R en voiture,
   – la nourriture (petits-déjeuners, déjeuners vivres de course et dîners),
   – les refuges et les remontées mécaniques ,
   – la location du matériel pour le ski de randonnée.
Budget WE Mont Blanc Rando 2005 « Départ jeudi soir Paris retour lundi soir Paris » :
   – Subvention MP : 1000 euros
   – Coût par participants (à jour de cotisation) : 450 euros
INSCRIPTION A CONFIRMER avant le 20 mars à François :
   – Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
CHEQUE DE 450 euros à adresser à Florent Sallard, 156 rue Oberkampf, 75011 PARIS.
 
< Précédent   Suivant >